"Voir l'invisible dans le visible pour découvrir notre désir caché"

Amoureux de l’image, bonjour. Photographe imagiste, voilà ce que je suis devenu après 40 ans de photographie.
Depuis longtemps par ma relation avec l'image j'ai ressenti son magnétisme, sa force.
Lors de sa création l'image reçoit de son créateur une première force vitale qui s'impose et oblige le chercheur à collaborer avec elle. L'image conduit l'artiste là ou il ne croyait pas aller comme si elle avait une conscience une sorte de connaissance du fruit qu'elle porte. Cette image devient une articulation entre 2 mondes, le visible et l'invisible ou encore entre le terrestre et le Divin. L'image est un support spirituel pour la méditation, un artifice qui sert à fixer l'attention, à stabiliser ou à exciter l'esprit. L'image est la prière de l'humain.
Le peintre Kandinsky à écrit :" Nous sommes conduits à l'idée que l'oeuvre d'art est un ÊTRE actif créateur d'atmosphère spirituel. L'art est le langage de l'âme et c'est le seul".
«Le symbole donne à penser » : cette sentence qui m'enchante dit deux choses; le symbole donne; je ne pose pas le sens c’est lui qui donne le sens; mais ce qu'il donne, c'est à penser, de quoi penser. A partir de la donation, la position. La sentence suggère donc à la fois que tout est déjà dit en énigme et pourtant qu'il faut toujours tout commencer et recommencer dans la dimension du penser. C'est cette articulation de la pensée donnée à elle-même au royaume des symboles et de la pensée posante et pensante que je voudrais surprendre et comprendre. Notre travail quotidien, qui consiste à reconnaître des idées fécondes nécessite une bonne harmonisation entre l'intelligence rationnelle et l'intelligence subliminale.
Chacun utilise l'intelligence subliminale sans le savoir. L'intelligence subliminale vise à aider l'humain dans beaucoup de domaines en disposant dans son inconscient des messages constructifs. Lorsque les messages sont intégrés, les changement désirés interviennent tout naturellement et sans qu'il y ait effort à faire parce que c'est l'inconscient lui même qui les met en place. Nous accumulons du savoir et ignorons complètement ce que pourrait être une pensée vivante. Notre cerveau est composé d'une partie droite et une partie gauche. La partie droite perçoit en image et la gauche c'est la logique l'écriture… Le ressenti de la joie est le signe d'être sur son propre chemin de liberté.
Ma petite philosophie :
Petite philo sur les hébréographies où l'alphabet des commencements.

Qu'est-ce que l’onde de forme ?
Tout ce qui a une forme objet dessin architecture etc, dégage de l’énergie et émet des ondes de forme qui agissent sur nous, tant au plan physique que psychologique. Certaines ondes de formes jouissent d’une grande puissance énergétique parce qu’elles ont été nourries au sein des traditions ancestrales comme les lettres hébraïques. Nous pouvons utiliser les ondes de formes comme moyen de véhiculer une intention, un souhait, une demande. Les seules limites d’utilisation des ondes de formes sont celles que nous nous imposons envers nous- mêmes et les autres, comme croire que cela est impossible ou qu’une situation est irréversible. Nous sommes notre propre obstacle et notre propre tremplin dans cette vie. Créature et créateur d’atmosphère. Les idées-formes sont des dessins agissants, chacune travaillant de façon spécifique. Elles agissent comme des portes par lesquelles nous pouvons accéder à des états modifiées de conscience. [...] L’écriture image, une lumière dans la nuit…L’image se perçoit par l’hémisphère droit et s’explique par le gauche. Arrêtons de vouloir tout intellectualiser et laissons nous fondre dans la lecture d’image et de symbole pour en manger le fruit dans l’instant. Une graphie est une représentation écrite d’un mot.
Hébréo : qui est rattaché à l’hébreu.

« Le symbole donne à penser » : cette sentence qui m'enchante dit deux choses; le symbole donne; je ne pose pas le sens c’est lui qui donne le sens; mais ce qu'il donne, c'est à penser, de quoi penser. A partir de la donation, la position. La sentence suggère donc à la fois que tout est déjà dit en énigme et pourtant qu'il faut toujours tout commencer et recommencer dans la dimension du penser. C'est cette articulation de la pensée donnée à elle-même au royaume des symboles et de la pensée posante et pensante que je voudrais surprendre et comprendre. (Ricoeur)
Pourquoi l’hébreu ?
L'auteur du nouveau dictionnaire de la langue hébraïque, ABRAHAM EVEN CHOCHANE prix d'Israël a dit. "L'écriture hébraïque est une écriture Notariquon. Elle n'est valable que pour des énigmes et devinettes et non pas comme moyen de communication qui convient à tout le monde" A. Even Chochane, in souvenir de l'académie de la langue hébraïque -Presse Universitaire 9 (1962) page 90 en hébreu. Par leur graphie, l'interprétation est possible. L’originalité de l’hébréographie est d’entrer dans le langage symbolique de chaque lettre hébraïque pour développer notre intuition, notre inspiration et mieux nous orienter dans notre vie. Le présent est une porte qui ouvre sur l’infini.  Monde créateur monde créé , monde visible monde invisible. L' être humain à la capacité d'unir ces 2 mondes . Le processus de projection n’est pas seul en œuvre dans l’Hébréographie : avant même de rencontrer l’image, sa symbolique et ce qu’elle fait résonner en nous, un fait s’impose : cette image que nous venons de tirer est celle qui correspond le mieux à notre état intérieur. Cette loi particulière de rencontre entre en action, éliminant toute idée de hasard. Cette « co-incidence » d’événements intérieurs (l’état de notre inconscient) et extérieurs (tirage des Hébréographie), Jung l’a appelée synchronicité. C’est elle qui donne sens au tirage des hébréographies et qui permet de poser une interprétation qui convienne exactement à la réalité intérieure de celui qui consulte les hébréographies. Au sein de ce questionnement, les hébréographies constituent un reflet de l’âme. Comme tout symbole, l’hébréographie témoigne à ce moment précis de ce qu’il en est de notre réalité intérieure. elle donne des indications dans les choix que nous avons à poser car elle est également porteuse d’une énergie de transformation.
TOUT EST MODIFIABLE DANS LE PRÉSENT
Notre vie est façonnée par trois mondes qui sont des sphères magnétiques à l’intérieur desquelles nous évoluons : le passé, le présent et le futur, mémoire, vie et espérance. Ces trois mondes sont aussi réels que notre corps physique, ils en sont même la matrice. Le passé, le présent et le futur sont liés, mais la seule réalité est dans le présent, c’est le présent qui appartient à l’homme véritable, c’est en lui qu’il s’accomplit et trouve la liberté et la créativité.
facebook_page_plugin